Cartographie SI : comment gérer plus efficacement les risques cyber ?

Vous avez certainement déjà pris beaucoup de mesures pour protéger efficacement votre entreprise contre les risques cyber, mais connaissez-vous la cartographie SI et tous ses avantages ?


1- Qu’est-ce que la cartographie du système d’information ?

La cartographie du système d’information (SI) est un processus de représentation graphique et structurée de l’ensemble des composants, des flux d’informations et des interactions au sein du SI d’une organisation. Cela inclut les logiciels, les matériels, les réseaux, les bases de données, les applications, les processus métier et les relations entre eux.

objectifs-cartographie-systeme-informations

2- Objectifs de la cartographie du système d’information


L’objectif principal de la cartographie du SI est de fournir une vue d’ensemble claire et compréhensible du paysage informatique de l’organisation. Cela permet de visualiser comment les différents composants du SI interagissent entre eux.

En identifiant ainsi les dépendances, les flux d’informations, les points de vulnérabilité et la conformité au RGPD, la cartographie SI offre des opportunités d’amélioration de votre sécurité informatique.

Elle peut prendre différentes formes, allant des diagrammes basiques à des modèles plus complexes et détaillés.



les-differents-types-cartographie-SI


3- Les différents types de cartographie SI


Selon la solution logicielle que vous aurez choisie, votre entreprise pourra disposer de différents éléments dont voici les plus répandus :


Tableau de bord des applications et des systèmes

Ce tableau de bord vous donne une vue exhaustive des applications logicielles, des systèmes d’exploitation, des bases de données et d’autres composants logiciels utilisés dans votre SI.

Tableau de bord des infrastructures

Vous disposez d’une représentation des matériels informatiques, tels que les serveurs, les ordinateurs, les routeurs, les commutateurs réseau et d’autres équipements physiques.

Tableau de bord des flux d’informations

Le logiciel vous représente graphiquement les chemins empruntés par les données et les informations à travers les différentes applications, les bases de données et les processus métier. C’est une aide précieuse pour mieux comprendre la complexité de votre réseau informatique.

Tableau de bord des interconnexions

Vous pouvez identifier en un coup d’oeil les connexions physiques et logiques entre les différents composants du SI, y compris vos réseaux, vos protocoles de communication et les interfaces logicielles.

Tableau de bord des processus métier

Il vous permet d’identifier tous les processus métier qui sont soutenus par le SI et leur relation avec les différentes applications et systèmes. Un processus métier mal compris ou mal appliqué est parfois à l’origine d’une défaillance de conformité RGPD. Le logiciel de cartographie SI proposé par Make It Safe est de fait une tour de contrôle à la fois puissante et intuitive. Elle permet au RSSI de piloter en toute confiance la sécurité et la conformité de l’ensemble de son entreprise.

Si vous souhaitez voir à quoi ressemblent les d’afférents tableaux de bord de notre logiciel, merci de consulter notre page web sur la gestion des risques cyber.

importance-cartographie-gestion-risques-cyber

4- Importance de la cartographie pour la gestion des risques cyber ?

La cartographie du SI est un outil précieux pour les organisations, car elle permet de mieux comprendre l’environnement informatique dans lequel elles évoluent. Elle facilite la prise de décision stratégique, l’identification des problèmes de performance, la gestion des risques, l’optimisation des ressources, la planification des mises à niveau technologiques, et la mise en place de mesures de sécurité appropriées.

Il convient de noter que la cartographie du SI est un processus continu, car le paysage informatique d’une organisation évolue constamment. Il est donc important de maintenir la cartographie du SI à jour pour qu’elle reste pertinente et utile dans la gestion du SI de l’organisation.

risques-cybersecurité

5- Les risques liés à la sécurité informatique

La sauvegarde régulière des données est une pratique cruciale pour garantir la résilience et la récupération rapide en cas de pertes de données ou de cyberattaques. Les RSSI doivent mettre en place des stratégies de sauvegarde robustes qui incluent la sauvegarde des données critiques, telles que les fichiers clients, les bases de données et les configurations système. Les sauvegardes peuvent être effectuées sur site ou dans le cloud, offrant ainsi une redondance et une protection supplémentaires. En cas d’incident, une sauvegarde récente permet de restaurer les données et de minimiser les pertes et les interruptions d’activité. En veillant à effectuer des sauvegardes régulières, les entreprises peuvent se prémunir contre la perte de données importantes et assurer la continuité de leurs opérations même en cas d’incident majeur.

Attaques par logiciels malveillants

Les logiciels malveillants, tels que les virus, les vers, les chevaux de Troie et les ransomwares, peuvent compromettre la sécurité des systèmes informatiques en endommageant les données, en perturbant les opérations ou en volant des informations sensibles. De plus en plus fréquents, des demandes de rançons (ransomwares) font suite à ce type d’attaque.

Attaques par phishing

Le phishing est une technique avec laquelle les cybercriminels envoient des e-mails ou des messages frauduleux pour tromper les utilisateurs. Ils sont incités de manière parfois subtile à divulguer des informations personnelles, telles que des mots de passe, des numéros de carte de crédit ou des informations d’identification.

Attaques par déni de service (DDoS)

Elles visent à rendre un service indisponible en saturant les serveurs ou les réseaux ciblés de requêtes répétitives. Les ordinateurs se bloquent et rendent les ressources inaccessibles aux utilisateurs. On dit qu’un serveur “est tombé” lorsqu’il n’est plus en capacité de répondre.

Failles logicielles et failles systèmes

Un programme informatique quel qu’il soit peut contenir des blocs de codes comportant des possibilités de contournement. Cela se fait principalement lors de la saisie de requêtes pour interroger une base de données.

Cela peut aussi avoir lieu lors de l’utilisation d’un port du réseau devant normalement resté fermé à l’extérieur. Les cybercriminels testent systématiquement toutes les failles potentielles d’un logiciel ou d’un réseau (y compris sur les réseaux de mobiles) afin de trouver un moyen d’entrer dans la zone protégée par la sécurité informatique.

Erreurs et négligences humaines

Les cybercriminels ont une aura de “petits génies” de l’informatique, essentiellement grâce aux films et séries qui vantent leurs exploits. Dans la réalité, ils utilisent surtout les négligences et les erreurs du personnel de l’entreprise. Cela peut être tout simplement l’utilisation d’un mot de passe trop simple, jamais modifié ou soigneusement laissé sur un Post-It.

Vous ne voudrez sans doute pas le croire, mais l’un des mots de passe les plus utilisés en 2022 est… 123456 !
Source : BDM

On le voit avec cette liste : il est important pour les individus et les organisations de prendre des mesures de sécurité à la hauteur de ces risques grandissants. Pour les identifier rapidement et de manière exhaustive, la cartographie SI est une arme de protection très efficace.

comment-cartographie-peut-aider-risques-cyber


6- Comment la cartographie peut-elle aider à identifier les risques cyber ?

Make It Safe vous a dressé un panorama assez large de tous les types de risques qui existent au sein d’un SI. Cela concerne :
● Les actifs essentiels au bon fonctionnement de l’entreprise.
● Les dépendances pouvant exister entre les différents composants de votre SI.
● Les flux d’information qui peuvent être vulnérables et ceux qui ne doivent être connus que par certains collaborateurs.
● Les processus métiers qui doivent respecter la conformité au RGPD.
La cartographie du SI permet d’évaluer les mesures de sécurité actuellement en place pour chaque composant du système. Cela inclut l’identification des systèmes non mis à jour, des applications vulnérables, des configurations de sécurité inadéquates, etc.
En combinant les informations de la cartographie du SI avec des analyses de vulnérabilité, il est possible d’identifier les failles de sécurité potentielles dans le système. Une fois les faiblesses identifiées, votre responsable RSSI pourra prendre beaucoup plus sereinement des mesures correctives pour renforcer la sécurité et la conformité au RGPD.

7- Avantages de la cartographie pour la gestion des risques cyber

Vous l’avez compris, seul un logiciel de cartographie SI pourra vous offrir une vision claire et complète des risques cyber auxquels votre entreprise s’expose. L’application vous donnera une liste complète des failles potentielles de votre SI.
Grâce à ces informations clairement présentées dans les différents tableaux de bord, le RSSI pourra informer sans tarder et de manière claire son management. Il pourra aussi hiérarchiser les actions de sécurisation, proposer quelles ressources et quelles contre-mesures mettre en place.
Les budgets devant être alloués à la stratégie de sécurité de l’entreprise pourront être mieux répartis et surtout, priorisés. Trop d’entreprises ne prennent encore ces décisions couteuses qu’après avoir subi une cyberattaque ayant parfois menacé la survie même de leur organisation.

mettre-en-place-cartographie-si-efficace

8- Comment mettre en place une cartographie du SI efficace ?

Pour mettre en place une cartographie du système d’information (SI) efficace, voici les étapes clés à suivre :

Étape 1 : collecter les informations

Cela concerne les documents existants, les diagrammes, les inventaires matériels et logiciels, les données sur les processus métier, etc. Toutes les informations qui peuvent avoir une valeur marchande ou stratégique pour d’autres organisations.

Étape 2 : Identifier les actifs

À partir des informations collectées dans la première étape, identifiez et classez par ordre d’importance, les actifs critiques du SI : serveurs, bases de données, applications, réseaux, processus métier, données sensibles, etc. En donnant un nom et en attribuant une valeur de criticité, vous commencez ainsi à créer des indicateurs mesurables (KPIs) pour votre logiciel de cartographie SI.

Étape 3 : établissement des relations

Identifiez les relations et les dépendances entre les différents actifs du SI. Par exemple, les dépendances entre les connexions réseau, ou entre les flux d’informations. Autre exemple : les intégrations entre les applications ou les dépendances entre les processus métier.

Étape 4 : création des diagrammes

Notre logiciel Make It Safe comporte des outils de modélisation graphique tels que des diagrammes en blocs, des diagrammes de flux, des diagrammes d’architecture ou des cartes conceptuelles. Ils vous permettent de représenter clairement les actifs, les dépendances et les flux d’informations.

Étape 5 : Analyse des risques

Une fois les diagrammes établis, organisez des réunions entre tous les acteurs participant à votre stratégie de sécurité et effectuez ensemble une analyse des risques. Cela se fait depuis votre solution de cartographie SI en identifiant les vulnérabilités potentielles et les risques associés à chaque actif du SI.

Évaluez les conséquences possibles des menaces et des incidents sur la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données en les classant selon leur gravité.

Étape 6 : Création des mesures de sécurité

Sur la base des risques identifiés, développez et mettez en œuvre des mesures de sécurité appropriées pour atténuer les risques. Cela peut inclure les actions suivantes :
● Mises à jour logicielles.
● Adaptation de votre politique de sécurité.
● Mise en place de contrôles d’accès et de systèmes de détection d’intrusion.
● Planification de sauvegardes régulières.
● Vérification des règles de RGPD en vigueur.

Toutes ces mesures seront identifiées et suivies dans votre logiciel de cartographie

9- Comment choisir votre logiciel de cartographie SI ? 

Selon la taille et la complexité de votre organisation, vous aurez besoin de plus ou moins de fonctionnalités.
Make It Safe attire votre attention sur le fait que la cybersécurité est devenu un enjeu majeur au niveau national et européen. La règlementation évolue rapidement pour prendre en compte les cybermenaces de plus en plus sophistiquées.

L’État a par exemple mis en place un guide détaillé pour accompagner la cartographie des SI.

Surtout, les conséquences d’une attaque réussie sur une entreprise peuvent s’avérer catastrophiques (la presse abonde d’exemples de faillites de société suite à de telles attaques).
Pour tenir compte de ces évolutions rapides, Make It Safe a choisi de développer une solution qui puisse s’adapter à toutes les configurations possibles. Si votre organisation est amenée à se développer fortement ou à s’ouvrir à de nouveaux champs d’activité, notre logiciel restera pleinement adapté à vos besoins de cartographie SI.
La meilleure façon de vous convaincre étant encore de vous le faire tester, nous sommes à votre disposition pour convenir d’un rendez-vous pour une démonstration.

MAKE IT SAFE, le logiciel métier pour réussir votre Cybersécurité &  simplifier vos enjeux de Conformité.

Découvrir le logiciel